Réponse de MC Bouyssi, candidate du Front de Gauche-NPA sur la 1ere circonscription.

Bonjour,

En quelques années, la finance a conquis des pouvoirs exorbitants, avec le concours des gouvernements libéraux et sociaux-démocrates qui se sont succédé en France et dans le monde.

Le Front de Gauche et les anticapitalistes veulent mettre fin à ces privilèges inouïs et anti-démocratiques de la finance qui nous exposent à la menace de crises financières incessantes et de politiques d’austérité.

En réponse à vos questions, voici quelques unes de nos propositions :

1) et 2) Si je suis élue, j’agirai pour changer les traités européens afin de mettre un terme à l’indépendance de la BCE vis à vis des gouvernements nationaux et des instances de l’Union européenne et pour que sa mission, sa politique monétaire et de crédit donne la priorité à l’emploi et au bien-être humain .

Concernant le Pacte budgétaire et le Mécanisme européen de stabilité qui lui est lié, le Front de Gauche est opposé à leur renégociation, même avec un volet « croissance ». Le Pacte budgétaire contraindrait les pays signataires à constitutionnaliser la « règle d’or ». Au cas où la Commission européenne, seule compétente ici, décèlerait un déficit structurel, les Etats devront mettre en place un « mécanisme de correction automatique » : ce ne seront donc plus les élus, mais le Conseil constitutionnel qui aura le pouvoir de contrôler la conformité des budgets avec cette nouvelle règle. Le Pacte budgétaire transfère un rôle considérable à la Commission qui n’est ni élue, ni responsable. C’est inacceptable. J’affirme que le parlement français doit rester maitre de décider des recettes et des dépenses publiques. C’est un enjeu majeur de démocratie et de souveraineté.

Nous exigeons que le nouveau traité soit soumis à référendum.

Je suis également favorable à l’organisation d’un audit public de la dette souveraine, sous le contrôle des citoyens, pour déterminer les caractéristiques, les origines de la dette et sa « légitimité ». S’il s’avère qu’une partie ou la totalité est illégitime, je suis favorable à son annulation.

3) Oui, nous proposons que la BCE et les banques centrales européennes financent directement par création monétaire un Fonds de développement social, solidaire et écologique européen. Ce fonds permettrait de prêter aux Etats de la zone euro à des taux proches de zéro pour développer les services publics, la coopération européenne, des projets publics…

4) Oui, élue, j’agirai en faveur de la réforme des activités bancaires, pour la création d’un pôle public bancaire (réunissant des institutions publiques, mutualistes et associatives et des banques nationalisées) et la séparation des banques de dépôt et des banques d’investissement.

5) Je combattrai la spéculation et la financiarisation de l’économie en votant des lois interdisant les ventes de gré à gré, les ventes à découvert et les produits spéculatifs… Les mouvements internationaux de capitaux à des fins de spéculation et de placement financier seront contrôlés et taxés.

Cordialement, M.C. Bouyssi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :