Réponse de Maximilien REYNES-DUPLEIX et Maryse ALAYRAC Candidats du Front de Gauche-NPA sur la 2nde circonscription

Bonjour, en réponse à votre questionnaire :

Question 1 : OUI , nous sommes partisans d’un processus démocratique (référendum)
d’élaboration d’un nouveau traité européen mettant la communauté et la B C E au service
des populations et non de la finance internationale

Question 2 : page 68 du programme « l’humain d’abord » : en prenant appui sur les luttes
et les aspirations au changement en Europe, nous nous engagerons dans la mise en
chantier d’un nouveau traité qui serait adopté en France par référendum après un
grand débat populaire ; Nous agirons pour l’adoption d’une clause de non-régression
sociale et environnementale.
La France prendra l’initiative d’états généraux de la refondation
européenne en faisant appel à toutes les forces politiques et sociales disponibles en
Europe. Nous combattrons le pacte pour l’Euro plus qui veut imposer l’austérité à vie aux
peuples et nier la souveraineté de leurs représentants ; Nous organiserons un référendum
sur ces dispositions nouvelles et ferons campagne pour qu’elles soient rejetées.
Sans attendre cette échéance, nous agirons pour développer des politiques
européennes nouvelles, libérées de l’emprise des marchés financiers.

Questions 3 et 4 : OUI , nous voulons sortir le financement public des marchés financiers
et réformer les activités bancaires .

Question 5 : OUI , page 70 du programme « l’humain d’abord »: La France proposera une
refonte des misions et des statuts de la B C E qui doit être mise sous contrôle
démocratique pour lui permettre de pouvoir prêter à taux faibles, voire nuls, directement
aux Etats et d’acheter des titres de la dette publique sur le marché monétaire pour
promouvoir l’emploi, la formation et les services publics, en ayant pour objectif de
répondre aux besoins humains et à ceux de la planète.
Nous travaillerons à une harmonisation fiscale qui exigera une imposition
minimale des entreprises, pour empêcher le dumping social entre pays membres de l’UE
et mettra en place un contrôle des mouvements de capitaux et le blocage de ceux à visée
spéculative, la taxation du capital et des transactions financières, le contrôle de l’activité
des banques et la lutte contre les délocalisations ; Nous établirons un secteur bancaire
public pour favoriser le développement d’un nouveau crédit.

***************************************

Pour mettre en œuvre ces propositions, il est indispensable que le groupe
parlementaire « Front de Gauche » soit suffisamment important à l’Assemblée
Nationale pour contraindre le gouvernement à les proposer et les faire aboutir auprès
des autres pays de l’Europe en s’appuyant sur la volonté des peuples concernés qui en
ont « marre » de l’austérité imposée au plus grand nombre et la prospérité pour une
élite ultra minoritaire qui est souvent responsable de cette situation !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :